La vie s’occupe de nous !

“Sans doute l’avez-vous remarqué : notre attente d’un amour, d’un printemps, d’un repos est toujours comblée par surprise. Comme si ce que nous espérions était toujours inespéré. Comme si la vraie formule d’attendre était celle-ci : ne rien prévoir, sinon l’imprévisible. Ne rien attendre, sinon l’inattendu”.

Éloge du rien de Christian Bobin.

Depuis ma dernière publication de février, il serait grand temps en ce joli mois de Mai que je vous raconte la suite des aventures de Patrovitt’ l’escargot & d’Arachnée ou « les méandres de mon cheminement terrestre ».

Episode 1 : Escargot et Araignée…. le fil de ma pensée

OUI, comme j’aime à me le rappeler chaque matin en posant le pied en dehors du lit, je rends grâce et remercie la vie de s’occuper de moi chaque jour que le soleil se lève sur la Lance auréolant le ciel de ses rayons mordorés et rosés.

OUI…depuis mon départ du Lot et mon interlude dans l’Hérault, La Cassoun’ a poursuivi son chemin.

Il faut dire que l’arrivée du printemps rêvé à apporté un renouveau tout ensoleillé de fleurs blanches et rosées de la vallée et la belle promesse du parfum bleuté des lavandes !

OUI, il nous a fallu le temps de poser, de déposer tout le poids accumulé, toute l’énergie dépensé depuis de longs mois, voire des années à construire le projet – de mon Lieu de Vie, avant tout – de ce lieu rêvé, pensé, conçu comme un Lieu d’hébergement, d’art, de formation et de bien-être sur les chemins de Compostelle.

Les banques ont eu raison – momentanément –  de mon énergie de vie.

Pied… voire même, genou-à-terre, j’ai déposé,

Mais elles ne m’ont en rien, fait renoncer.

Juste y repenser, le retravailler, le recentrer … afin de le faire RENAITRE autrement ailleurs sur une terre plus propice à mes activités de Conteuse, de Lectrice et d’Animatrice d’ateliers d’écriture.

OUI, c’est bien là que je m’installe : dans ce terreau plus fertile, non loin des villes et villages chantant le sud, sur une terre où vit toute une culture encigalée de poètes et d’artistes autour des nombreux Festivals de : Grignan, Avignon, Valence, Bourdeaux, Nyons, Orange, Vaison La Romaine…et tant d’autres ! Sans oublier Richerenches & sa truffe, le nougat de Montélimar et le tournage de “Raoul Taburin” dans le magnifique village de Venterol !

Et comme j’ai fait mienne depuis longtemps cette belle et puissante pensée : « Ne rien attendre, sinon l’inattendu que la vie m’offrira », c’est  bien ici à Chantemerle – lès – Grignan que je me suis déposée avec ma maison sur le dos – que je portais depuis plus de 2 ans – tel l’escargot Patrovitt » qui chemine sur sa destinée ! 

C’est donc sur cette belle terre Drômoise que je m’apprête à tisser mon histoire et à vous faire partager sur mon blog, les différentes scènes auxquelles je vais participer. Il en sera de même pour échanger avec vous – dans le cadre d’un mémoire professionnel – le fil de mes lectures, de ma réflexion, de mon chantier d’écriture en vue d’une nouvelle création autour des femmes.

Savez-vous d’ailleurs, qui tissent les histoires ?….  Les araignées, les fileuses, les filandières.

Et… qui les assemblent à petits points comptés ? Les couturières…d’histoires

Alors en bonne Arachnée que je suis, écoutez déjà plutôt celle-ci : un conte que j’ai écrit il y a quelques années, un conte cosmogonique dit « conte des origines » ….

Ouvrez grand vos oreilles et laissez vous porter … mais soyez patient, L’histoire comme l’escargot tranquillement reprend sa course et arrive sous peu !