Mon projet d’ouvrir La Cassoun’ dans le Lot avance à grand pas en cette fin d’année !

Après plusieurs AR dans le Lot et un choix crucial à faire afin de déterminer quel sera le meilleur emplacement pour le plein épanouissement de mon Projet d’un Espace culturel et d’hébergement touristique sur le Chemin de St Jacques …à savoir : dans un site vert et spacieux en pleine campagne à l’entrée d’un tout petit village ou dans un centre villageois dynamique et convivial ?

J’ai fait, le mois dernier, la rencontre de Bruno (Conseiller en formation développement) à l’ADEFPAT qui a choisi par décision de son Conseil d’administration hier, le 12 décembre, de m’accompagner dans mon projet de A à Z . Quel bonheur !!

Un groupe d’appui *au projet viendra m’épauler aussi par la suite et tout ceci m’est et me sera très précieux !

La Constitution du groupe d’appui * se fera avec des membres de :

  • la communauté de communes du Quercy Blanc
  • le service activités de pleine nature de l’ADT
  • la CCI du Lot
  • le PNR des Causses du Quercy
  • Le PETR du Grand Quercy
  • L’ACIR Compostelle
  • Midi-Pyrénées Actives
  • la Région Occitanie
  • l’ADEFPAT

En attendant de partir m’installer, je l’espère tout début 2018, pour travailler main dans la main et mettre en place ma Cassoun’ dans la maison choisie, voici en en quelques mots, un peu d’histoire et les missions de l’ADEFPAT.

A tout bientôt pour la suite des aventures de La Cassoun’ en Quercy…Blanc ou Noir ?

Qu’est-ce que l’ADEFPAT ?

Son HISTOIRE

Saisissant l’opportunité d’un appel à projet du Fonds Social Européen (FSE) pour la formation des acteurs des territoires, huit associations de développement ont créé l’ADEFPAT en 1983 pour pouvoir mettre en œuvre la formation-développement dans le Tarn et l’Aveyron.

Ces associations de pays ont voulu se doter d’un outil de formation adapté à leurs besoins. Il s’agissait de permettre à des entrepreneurs locaux, motivés pour vivre et travailler au pays, de réussir la mise en oeuvre de leur projet en les aidant à acquérir les compétences nécessaires à l’aboutissement du projet.

C’est alors qu’au fil des années, l’ADEFPAT a étendu son territoire d’intervention à la zone du Massif Central des départements de l’Aveyron, du Lot, du Tarn et du Tarn et Garonne en 1987.

SES MISSIONS
L’ADEFPAT inscrit son action de développement des activités et de l’emploi dans les territoires ruraux de nord Midi –Pyrénées. Elle agit dans le cadre des politiques de la Région Midi Pyrénées, de la politique nationale de l’emploi et du Fonds Social Européen

L’ADEFPAT s’est donné pour objectif « l’investissement pour la croissance et l’emploi » via le programme opérationnel national FSE emploi et inclusion 2014-2020, en accompagnant des demandeurs d’emplois, des salariés et dirigeants d’entreprises à la création et la consolidation d’activités dans les territoires ruraux.

C’est avec le FEADER, que l’ADEFPAT peut ainsi accompagner dans le cadre d’un projet formation-développement, les acteurs de ces territoires ruraux.

Cette formation – développement s’inscrit dans le projet de Programme de Développement Rural 2014-2020 comme dispositif de formation visant à favoriser l’organisation des acteurs ruraux autour de projets partenariaux s’inscrivant dans des stratégies territoriales.

Cet accompagnement du développement économique des territoires ruraux vient en complémentarité du plan régional des formations Professionnelles par:

•La création et la consolidation d’activités

•Le suivi et l’accompagnement post création

•L’impulsion et l’accompagnement des projets économiques territoriaux en cohérence avec les politiques régionales agricoles, touristiques environnementales culturelles et économiques.

Les FINALITES de l’ADEFPAT étant

d’Appuyer des projets locaux

En renforçant les démarches territoriales

En faisant émerger et concrétiser des projets

Qui favorisent la création et/ou le maintien de l’emploi…

Pour soutenir la création d’emplois sur place

Pour amplifier les initiatives de développement et de création d’activités génératrice d’emplois

Dans un souci d’équilibre social et territorial

En intégrant développement et solidarité dans le but de réduire les disparités au sein des territoires ruraux

En créant des conditions pour valoriser les demandeurs d’emplois

Participer à la valorisation des espaces et des ressources patrimoniales

Pour conclure…

Mon souhait avec la Cassoun’ s’intègre parfaitement dans un projet d’hébergement et de services autour de l’art, de la culture et du Bien-être, afin de contribuer :

  • à la création d’une économie de proximité,
  • à la régénération du lien social entre touristes de passage sur les chemins de Saint Jacques et les acteurs Lotois (artistes, musiciens, conteurs, restaurateurs & gastronomes, praticiens du Bien-être, agriculteurs-producteurs en favorisant les circuits courts…)

…. Ce sera avec tous ces acteurs, formateurs potentiels et désireux de faire partager leurs talents et leurs savoirs-faire au service de cet « AUTRE » rencontré sur le Chemin… que La Cassoun’ saura compter sur vous tous pour venir partager, rencontrer, découvrir et participer ainsi à la valorisation des espaces et ressources patrimoniales Lotoises !

Début 2018 sera – comme me le disait Elisabeth, la conseillère-formatrice en tourisme qui m’accompagnera – «  Florence, un long parcours du combattant vous attend ! »

Oui…mais quel parcours passionnant !! J

A tout bientôt !